Lara Di Gregorio

Leader en devenir—Prix honorifiques Catalyst Canada 2016

Directrice, Gestion des acquisitions et des actifs, Crestpoint Real Estate Investments Ltd.

Au sein de l’industrie de l’immobilier commercial, un secteur très conservateur dominé par les hommes, Lara Di Gregorio se démarque comme une leader authentique, engagée envers la diversité et l’inclusion, qui agit à titre de porte-parole pour défendre les groupes sous-représentés dans son secteur, notamment les femmes et la communauté LGBT. Constatant les difficultés que les jeunes femmes rencontrent dans le domaine de l’immobilier commercial, elle a cofondé un groupe de réseautage de femmes qui porte le nom de Women in Real Estate Drinks (WiRED). Outre le fait de devoir s’identifier comme étant une femme qui œuvre dans le domaine de l’immobilier commercial, aucune autre exigence ou aucuns frais ne sont imposés, ce qui a l’effet d’éliminer d’entrée de jeu tous les obstacles, et crée ainsi un environnement très inclusif, chose très rare dans ce secteur d’activité.

À titre de vice-présidente du comité de l’adhésion de la division torontoise de la plus grande association en immobilier commercial, la National Association of Industrial and Office Properties (NAIOP), Mme Di Gregorio s’est fait un devoir de recruter des femmes et de mettre en œuvre des activités de réseautage et des ateliers de formation inclusifs. Le groupe compte 1000 membres dans la grande région de Toronto. Étant une alliée reconnue de la communauté LGBT pendant qu’elle était à l’emploi de Jones Lang Lasalle, elle a fondé la division canadienne du groupe-ressource d’employés LGBT de l’organisation, connue sous le nom de Building Pride. Elle a également coordonné et animé la première conférence éducative téléphonique mondiale de Building Pride de Jones Lang Lasalle.

Mme Di Gregorio est résolue à tenir ses collègues et les leaders de son organisation imputables d’adopter un comportement inclusif dans le milieu de travail. Elle n’hésite jamais à intervenir promptement pour interrompre des comportements exclusifs, au bureau comme ailleurs dans l’industrie, en ayant des conversations enflammées au sujet du besoin de promouvoir une plus grande diversité.

WiRED

Un grand nombre d’associations professionnelles au sein de l’industrie de l’immobilier commercial exigent, pour que l’on y adhère, que l’on fasse une demande, que l’on paye des frais et parfois même que l’on fournisse des références. Peu d’entre elles sont destinées spécifiquement aux femmes. Ayant identifié ce besoin, Mme Di Gregorio et deux de ses collègues de l’industrie ont créé WiRED afin de fournir un forum de réseautage et pour discuter des défis uniques rencontrés par les femmes dans le secteur de l’immobilier commercial. Le membership continue d’augmenter, et WiRED a étendu ses activités pour inclure des conférencières de haut niveau pour discuter de leur expérience professionnelle avec des membres de WiRED. Mme Di Gregorio et les cofondatrices de WiRED continuent de recueillir du soutien pour cette initiative et commencent à établir des liens avec des commanditaires corporatifs pour financer certaines activités de WiRED.

Leadership inclusif fondé sur le courage

Comme leader, Mme Di Gregorio a fait preuve de chacun des comportements inclusifs constituant le modèle EACH de Catalyst : responsabilisation, imputabilité, courage et humilité (en anglais : EmpowermentAccountabilityCourage, et Humility). Toutefois, la caractérisque principale de son leadership est le courage. Son principe directeur est qu’« il faut être le changement que vous voulez voir » dans l’industrie. C’est cette conviction qui l’inspire à diriger par l’exemple.

Pour Mme Di Gregorio, il n’y a pas de doute qu’un leadership actif, intentionnel et inclusif est requis pour provoquer un changement dans son secteur industriel. Sa passion et sa croyance que la promotion de la diversité est « la chose à faire » est ce qui l’a amenée à cofonder WiRED. C’est également ce qui l’a amenée à créer la division canadienne du Building Pride de Jones Lang Lasalle. Mme Di Gregorio est connue pour être franche et directe lorsqu’il est question des problématiques relatives aux femmes et à la communauté LGBT dans son secteur d’activité, et n’hésite pas à s’engager dans des conversations difficiles même si la culture au sein d’un grand nombre de sociétés œuvrant dans le domaine de l’immobilier commercial n’est parfois pas favorable à ce genre de discussions.

À propos de Lara Di Gregorio

Mme Di Gregorio a commencé sa carrière dans le secteur de l’immobilier chez Cushman & Wakefield, comme responsable de comptes et analyste financière dans le département de la location de bureaux. Avant de se joindre à Crestpoint en 2015, elle a travaillé auprès de LaSalle Investment Management, au sein de l’équipe de gestion d’actifs et, plus récemment, comme gestionnaire des actifs et des baux auprès d’un promoteur responsable de la négociation d’offres et de baux pour un portefeuille de développement de plus de 3 millions pieds carrés. Mme Di Gregorio détient un baccalauréat avec mention en développement urbain de la University of Western Ontario et est active auprès de plusieurs associations œuvrant dans le domaine de l’immobilier commercial.

English version.