Evan Siddall

Ancien président et chef de la direction, Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

(In English)

Evan Siddall est un défenseur passionné de l’inclusion et de la diversité, défendant les progrès au sein de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et au-delà. En tant que président et chef de la direction de la SCHL, il a dirigé une équipe d’experts en matière de logement qui déploie des efforts afin d’atteindre un seul objectif : que d’ici 2030, tous les Canadiens auront une maison qu’ils peuvent se payer et qui répond à leurs besoins. Son engagement envers l’équité et l’inclusion des genres a été transformationnel, ce qui a entraîné une augmentation de la proportion de femmes dirigeantes de 27 % à 61,5 % et de femmes dans le bassin de dirigeants de la SCHL de 31 % à 53 %, et a permis d’obtenir un engagement de l’organisation visant à augmenter la représentation des employés noirs, autochtones et de couleur à 30 % d’ici 2025. Ses efforts novateurs et inébranlables pour favoriser des lieux de travail inclusifs en font un modèle pour les dirigeants d’entreprise partout dans le monde.

Comment il a apporté des changements

À son arrivée à la SCHL en 2014, Evan a pris des mesures intentionnelles pour créer des équipes de direction plus diversifiées et construire un bassin de talents pour l’avenir en mettant la SCHL au défi de se tenir responsable de la diversité en fonction de plusieurs mesures et en insistant sur le fait que les divulgations comprennent des statistiques et des cibles relativement à la représentation du leadership.

Dans le cadre de la carrière d’Evan à la SCHL, chaque promotion, restructuration et évaluation semestrielle du rendement comprenait une mesure rigoureuse des impacts sur les genres, l’exposition et la correction des préjugés cachés et l’aide à la transition de la représentation du leadership. Il a joué un rôle clé dans le perfectionnement professionnel des femmes de la SCHL, travaillant avec les RH pour comprendre non seulement les écarts de rémunération, mais aussi les raisons pour lesquelles certaines femmes choisissent de ne pas saisir des occasions de promotion. Evan a relevé ces défis par le biais de multiples actions, intensifiant les efforts pour identifier les femmes à fort potentiel, augmentant la disponibilité des occasions de formation pour développer les compétences en leadership et insistant sur la rigueur objective dans le cadre des évaluations du rendement. Par conséquent, en 2018, la SCHL a reçu la certification Women in Governance’s Parity (Parité de La Gouvernance au Féminin) au niveau or pour son travail visant à accroître la représentation des femmes dans des postes de haute direction.

Alors que la pandémie de Covid-19 mettait en évidence les disparités pour les populations sous-représentées et que le meurtre de George Floyd a alimenté le soutien pour le mouvement Black Lives Matter, Evan a doublé les stratégies d’équité, créant et finançant de nouveaux groupes de ressources pour les employés noirs et autochtones. Il a également tenu des conversations à l’échelle de l’entreprise pour surmonter les difficultés associées à l’injustice sociale et a créé un groupe de travail sur la lutte contre le racisme. Ce groupe de travail est composé d’employés majoritairement noirs, autochtones et de couleur et a un lien direct avec le comité de direction. Sous la direction d’Evan, la SCHL a également créé deux nouveaux postes : vice-président responsable de la réconciliation avec les peuples autochtones et dirigeant principal de l’équité.

En tant qu’ardent défenseur de l’inclusion, Evan est un conférencier recherché et un leader d’opinion pour les médias, les influenceurs politiques et les agents de changement. Il a parlé de l’impératif moral et social pour l’équité entre les genres, a travaillé avec les hauts dirigeants de la Banque du Canada et du BSIF pour créer une conférence réussie sur la diversité et l’inclusion et a aidé à obtenir un financement durable pour les refuges pour femmes autochtones et leurs enfants.

Leadership inclusif

Ayant une réputation de dirigeant courageux, Evan a toujours défendu avec vigueur l’inclusion, l’établissement d’objectifs et la publication de ces derniers pour assurer la responsabilisation. Il s’engage à apporter du soutien en rencontrant régulièrement des groupes à la recherche d’équité pour comprendre les réalités de leurs expériences et la manière dont il peut mieux les soutenir. Grâce à une vaste liste de lecture personnelle et à des recommandations, Evan fait preuve de curiosité, se concentrant pour en apprendre davantage sur la discrimination, les impacts de l’injustice sociale et les solutions équitables. Il est un dirigeant exceptionnel et inspirant et un fervent défenseur d’une société équitable, juste et inclusive.

À propos d’Evan Siddall

Evan Siddall a occupé le poste de président et chef de la direction de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) de janvier 2014 à avril 2021. Au cours de son mandat, son équipe de direction a transformé la SCHL en une organisation hautement performante, novatrice et ambitieuse avec la vision d’être au cœur d’un système de logement de classe mondiale.

Evan est entré à la fonction publique après avoir visité les champs de bataille canadiens et la crête de Vimy dans le nord de la France. Il a d’abord travaillé à la Banque du Canada, à l’initiative de son ancien collègue Mark Carney. En s’appuyant sur les leçons tirées de la crise financière mondiale de 2008 et de sa carrière en finances, Evan a dirigé les efforts de la banque pour établir une infrastructure financière afin de prévenir les risques systémiques. Avant de se joindre à la banque, il a travaillé dans certaines des plus grandes sociétés bancaires d’investissement du monde au Canada et aux États-Unis. En juillet 2021, Evan a commencé à occuper son nouveau poste de président et chef de la direction d’Alberta Investment Management Corp.