Mark Machin

Président et chef de la direction, Investissements RPC

Mark Machin est un champion et un ardent défenseur de l’inclusion et de la diversité au sein des entreprises et de la société en général. En tant que président et chef de la direction d’Investissements RPC, il est résolu à promouvoir le dossier de l’égalité des sexes en faisant valoir de solides arguments commerciaux et sociaux au moyen d’un engagement public, mesuré et stratégique en faveur du changement. Il en résulte une présence importante et soutenue des femmes à tous les niveaux de l’organisation qu’il dirige, ainsi que dans les entreprises canadiennes.

Comment il a instauré le changement

Mark a pris des mesures immédiates et pratiques pour atteindre l’objectif de la parité entre femmes et hommes dans l’embauche d’ici 2020, ainsi que des objectifs spécifiques pour la représentation des femmes au sein des postes de direction, en particulier dans le domaine de la gestion des investissements. En outre, il a concentré ses efforts sur le développement, la formation, la rétention et la promotion des femmes à l’échelle de l’organisation, accordant beaucoup d’importance à la responsabilisation de l’équipe de direction quant aux résultats liés à la parité, à la diversité et à l’inclusion des femmes.

Sous sa direction, RPC Investissements a renforcé de nombreuses politiques ayant un impact direct sur les femmes, favorisant une culture plus inclusive au sein de l’organisation. Notamment, des journées personnelles plus inclusives ont été ajoutées, de même que des congés parentaux et des congés sabbatiques.

Mark dirige également les efforts de RPC Investissements de manière à avoir une influence sur le nombre de femmes au sein des conseils d’administration des entreprises dans lesquelles la société investit, convaincu que les sociétés dont les conseils d’administration sont composés de femmes sont plus susceptibles d’obtenir un meilleur rendement financier à long terme. En 2017, RPC Investissements a commencé à voter contre l’élection des présidents des comités de nomination des conseils d’administration des sociétés publiques parmi ses participations canadiennes qui ne comptaient aucune femme au sein de leur conseil d’administration et qui ne présentaient pas de circonstances atténuantes. Cet effort a eu un impact direct sur les sociétés composites, dont 100 % comptent maintenant au moins une femme au conseil d’administration, et 83 %, au moins deux. En 2019, RPC Investissements a intensifié son action en mettant en place une pratique mondiale de vote sur la diversité des sexes au sein des conseils d’administration, et votera désormais contre l’administrateur qui préside le comité de nomination des sociétés ouvertes de son portefeuille si le conseil d’administration ne compte aucune femme sans présenter de circonstances atténuantes.

Il encourage son équipe de direction à se concentrer sur la mesure et la collecte des données afin de mieux comprendre la parité, la diversité et l’inclusion des sexes. Grâce à ce niveau d’attention, l’organisation a atteint son objectif de représentation égale des femmes lors de l’embauche avant la date prévue, et la représentation des femmes parmi ses professionnels de l’investissement a augmenté de huit points de pourcentage. En fait, sous son leadership, la représentation des femmes a augmenté pour l’ensemble de la main-d’œuvre, les femmes représentant désormais 45 % de tous les employés, soit une augmentation de 5 %. Avant sa nomination au poste de président et chef de la direction, les femmes représentaient 25 % de l’équipe de direction et elles constituent désormais 36 % de l’équipe, incluant la direction des fonctions technologiques et des données ainsi que certaines fonctions relations à la gestion des investissements.

Leadership inclusif

Afin d’améliorer sa compréhension des questions relatives au genre et à la diversité, Mark fait preuve à la fois de curiosité et agit comme un allié en participant à titre de présentateur à une série de lunchs annuels accueillant les GRE (groupes de ressources-employés) de RPC Investissements, dont le Women’s Initiative Network. Sous son leadership, trois nouveaux comités ont été formés pour élargir la discussion : [email protected] Investments, qui représente la communauté LGBT+ ; Mosaic, qui donne une voix aux perspectives des groupes sous-représentés ; et MindMatters, qui accroît la sensibilisation et réduit la stigmatisation liée à la santé mentale.

Il parraine et participe à l’initiative annuelle Inclusive Interaction de RPC Investissements, connue sous le nom de I-Cubed. Ce programme a été conçu pour promouvoir les comportements inclusifs chez tous les employés de l’organisation, et plus de 500 d’entre eux y ont participé. Leurs commentaires démontrent qu’il fait preuve d’humilité et d’empathie pour mieux comprendre l’expérience des femmes de talent émergentes chez RPC Investissements. Il s’est intéressé à la question et a partagé ce qu’il a appris dans plusieurs forums à travers l’organisation.

Mark est un leader exceptionnel qui fait preuve de courage et d’audace pour mettre en place des politiques et des pratiques, tant internes qu’externes, qui contribueront à la réussite à long terme des femmes au sein des cultures d’entreprise dans le monde entier.

À propos de Mark Machin

Mark Machin a été nommé président et chef de la direction de RPC Investissements en juin 2016, où il est responsable de la direction et des activités d’investissement. Il s’était joint à la société en 2012 en tant que premier président pour l’Asie. En novembre 2013, il a été nommé directeur à l’international, assumant la responsabilité des activités d’investissement internationales, de la gestion mondiale des relations avec les conseillers et de la direction de l’organisation au niveau international. Avant de se joindre à RPC Investissements, Il a occupé un poste pendant 20 ans chez Goldman Sachs, son dernier poste au sein de cette société ayant été celui de vice-président de la division Asie hors Japon.

Il est titulaire d’une licence en sciences physiologiques du Collège Oriel de l’Université d’Oxford, et d’un MB BChir du Collège Downing de l’Université de Cambridge. Il est actuellement président du conseil d’administration de FCLT Global, et en 2020, il s’est joint au conseil consultatif du Club des 30 % du Canada. Il a été nommé l’un des 10 meilleurs PDG du Canada en 2018 par Glassdoor dans le cadre du « Palmarès Glassdor du choix des employés ».