News and Announcements

Annonce des lauréats des prix honorifiques 2018 de catalyst canada

Un hommage à six leaders d’entreprise exceptionnels et à une « pionnière à l’international » pour leur contribution à l’avancement de l’égalité des sexes

Toronto, Ontario (le 27 juin 2018) — Catalyst a rendu public aujourd’hui le nom des lauréats des Prix honorifiques 2018 de Catalyst Canada — six leaders en affaires dont la contribution a été exemplaire en matière d’avancement des femmes et de la culture d’inclusion dans les milieux de travail canadiens. L’organisation a également le nom de la personne désignée « International Trailblazer », soit un Canadien dont les efforts en matière d’avancement de l’égalité des sexes ont eu, cette année, des résultats significatifs à l’échelle internationale. Tous les lauréats recevront leur prix lors du dîner des Prix honorifiques 2018 de Catalyst Canada, le lundi 15 octobre, à l’Hôtel Fairmont Royal York à Toronto. 

Les lauréats des Prix honorifiques 2018 de Catalyst Canada sont :  

Catégorie Dirigeant de société ou d’entreprise

Catégorie Personnalité du monde des affaires

  • Claudia Thompson, directrice générale, Santé et services publics, et directrice générale, Inclusion et diversité, Accenture Canada
  • Simon Fish, Conseiller général, Groupe financier BMO

Leaders en devenir

Le « Pionnier international » 2018 de Catalyst Canada est :

  • Stacey Allaster, chef de la direction, Tennis professionnel, United States Tennis Association 

« Nous sommes ravis d’honorer et de célébrer le leadership novateur et la contribution remarquable de nos lauréats de 2018 », a déclaré Tanya van Biesen, directrice générale de Catalyst Canada. « Chacune de ces personnes a pris des mesures audacieuses pour faire progresser les cultures en milieu de travail jusqu’à ce qu’un niveau égal de possibilités sur le plan de la qualité s’offre à tous. Dans l’économie d’aujourd’hui, il est essentiel que les chefs d’entreprise aient recours à tous les talents disponibles pour assurer le succès de leur entreprise. Nos lauréats l’ont bien compris, ils donnent l’exemple par leur engagement, et ils inspirent les autres à faire de même ».

Les Prix honorifiques de Catalyst Canada récompensent chaque année ceux et celles qui contribuent à l’avancement des femmes et à la création de milieux de travail inclusifs dans le monde des affaires canadien. Les candidats font l’objet d’un processus de sélection rigoureux, et cette année, des lauréats ont été nommés dans trois catégories : Dirigeant de société ou d’entreprise, Personnalité du monde des affaires et Leader en devenir. Ces leaders incarnent les conclusions de la recherche Catalyst relativement aux avantages des milieux de travail inclusifs, et démontrent que la diversité et l’inclusion sont reliées à l’innovation et à l’appartenance à une équipe, au rendement global de l’équipe et à de meilleurs résultats financiers.

« Félicitations à tous les leaders à qui Catalyst rend hommage, qui ont chacun eu un impact immense au sein de leurs organisations et leurs communités. Leurs actions démontrent à quel point l’avancement de l’inclusion a non seulement pour effet de favoriser l’ouverture à de nouvelles perspectives, mais également de promouvoir l’innovation dans nos milieux de travail », a déclaré Dave McKay, président et chef de la direction de RBC, et président du dîner des Prix honorifiques de Catalyst Canada. 
 
À propos des lauréats des Prix honorifiques 2018 de Catalyst Canada 

  • Aneela Zaib (Catégorie Dirigeant de société ou d’entreprise) est une ingénieure chevronnée en électricité et en science informatique dont le leadership transformationnel est axé sur l’avancement des talents qualifiés issus de la diversité, en mettant l’inclusion de l’avant. Aneela incarne la résilience et la capacité de l’immigrant à surmonter l’adversité et à atteindre le succès. Ceci, doublé de son expérience au sein d’équipes interfonctionnelles, lui a permis de constater qu’il y avait une faille dans le système. Elle s’est rendu compte que les travailleurs immigrants qualifiés, en particulier les femmes, n’étaient tout simplement pas sollicités parce qu’ils n’avaient pas « l’expérience canadienne » requise pour se qualifier et occuper des postes clés au pays. À partir de ce constat, elle a fondé émergiTEL en 2006, une société offrant des services de recrutement de talents spécialisés à des entreprises de grande envergure. Au cours des dernières années, emergiTEL a placé plus de 40 % de femmes dans des postes techniques et son équipe de direction est formée d’environ 75 % de femmes.
  • Bill McFarland (Catégorie Dirigeant de société ou d’entreprise) est un leader passionné et engagé qui est déterminé à « incarner » le changement qu’il veut voir à PwC Canada. Véritable agent du changement, il s’est servi de son poste de PDG pour accélérer l’inclusion et faire avancer les femmes, notamment en tenant son équipe de direction imputable de l’avancement d’un plus grand nombre de femmes au sein de la direction de l’entreprise, en tenant chaque membre de son équipe de direction responsable de parrainer au moins deux femmes à titre d’associé, contribuant à atteindre l’objectif de la société : atteindre la parité entre les sexes au sein des nouveaux associés d’ici 2020. Depuis que Bill a commencé son mandat, une augmentation significative s’est fait ressentir sur le plan du recrutement de femmes associées au sein des deux plus grandes unités commerciales de l’entreprise : le taux est passé de 33 % à 42 % dans le domaine des assurances, et de 22 % à 55 % en fiscalité. Il a également agi à titre de parrain pour la première femme présidente du conseil des associés, et a encouragé le conseil d’administration à changer ses règlements pour exiger une représentation féminine d’au moins 30 %.
  • Claudia Thompson (Catégorie Personnalité du monde des affaires) est une leader orientée vers l’action et une ardente défenseure d’une culture en milieu de travail qui favorise la diversité et l’inclusion, car il s’agit selon elle d’un impératif commercial essentiel à la croissance. Claudia a mis en œuvre plusieurs initiatives visant à créer un milieu de travail plus diversifié et inclusif chez Accenture. Parmi celles-ci, on compte le premier recensement volontaire des employés, en 2016, qui a permis de mieux connaître la composition de la main-d’œuvre canadienne d’Accenture. Grâce à l’information recueillie par l’entremise de ce recensement, Accenture Canada a mis sur pied de nouveaux groupes-ressources d’employés interculturels et interconfessionnels, ainsi que le Conseil canadien pour la diversité administrative (CCDA). Sous le leadership de Claudia, le CCDA fait en sorte de guider Accenture Canada pour qu’elle devienne l’employeur le plus diversifié et inclusif du Canada. 
  • Simon Fish (Catégorie Personnalité du monde des affaires) est un défenseur de l’inclusion et de la diversité reconnu pour son audace et son franc-parler à cet égard. C’est un leader accessible et humain, qui s’intéresse aux autres et qui les encourage à apprendre de leurs différences. Élevé en Afrique du Sud, il était le fils d’un ardent adversaire de l’apartheid. Cette expérience a été fondatrice pour lui, l’aidant à assumer la direction de la stratégie d’entreprise quinquennale de la Banque visant à accroître la diversité de la main-d’œuvre à tous les niveaux. Il a ainsi dirigé les efforts qui ont généré des progrès importants en matière d’augmentation de la représentation des minorités visibles à BMO (de 20 % à 30,2 %), des personnes handicapées (de 2,2 % à 3,8 %), et des femmes cadres supérieures (de 35,6 % à 40 %). L’influence de Simon s’étend bien au-delà de BMO, atteignant la communauté juridique dans son ensemble. Il est membre fondateur de Legal Leaders for Diversity, un groupe de plus de 120 responsables des affaires juridiques de partout au Canada qui se sont engagés à rendre la profession juridique et les milieux de travail plus inclusifs.
  • Kona Goulet (Leader en devenir) est une pionnière audacieuse, une femme qui est très fière d’être autochtone qui a consacré une grande partie de sa vie adulte à faire tomber les barrières qui entravent le développement et l’avancement des femmes. En partenariat avec le comité de direction sur l’inclusion et la diversité de BMO, elle a joué un rôle prépondérant dans l’établissement d’objectifs d’inclusion et de diversité dans tous les secteurs d’affaires et corporatifs de BMO. L’augmentation du taux d’engagement des employés à l’égard de l’inclusion à 86 % n’est que l’un des exemples des résultats positifs générés par le leadership de Kona. Elle a également contribué au développement de l’initiative Apprendre de nos différences, qui vise à inculquer des capacités en matière de leadership inclusif aux 7 000 gestionnaires de talents de BMO. En l’espace de trois mois, 84 % des gestionnaires de talents avaient suivi ce cours facultatif en ligne, et 97 % se déclaraient confiants de pouvoir appliquer leurs apprentissages dans leur milieu de travail.
  • Erin Davis (Leader en devenir) est une leader engagée qui a joué un rôle clé dans la croissance du premier groupe-ressource d’employés (GRE) officiel chez Stantec, [email protected], apportant son soutien à la mise sur pied de 35 GREs additionnels. Erin a eu un impact important sur la culture en milieu de travail, en aidant un groupe de femmes de l’entreprise à élaborer un plan d’affaires stratégique qui a eu un grand succès et qui a ensuite servi de modèle pour tous les GREs qui ont suivi. Adepte du changement et très douée pour l’établissement de contacts entre les gens, elle est membre fondatrice de Works for Women, un groupe qui s’est engagé à faire de l’Alberta un meilleur endroit pour les femmes leaders. Works for Women mobilise des ressources, des experts et une communauté de soutien pour accélérer l’avancement des femmes dans les milieux du travail. Le réseau connaît une croissance chaque mois, grâce à l’institution de défis ciblés conçus pour susciter le dialogue, sensibiliser et inspirer l’action. Erin rejoint également la communauté en rédigeant des éditoriaux sur la diversité et l’inclusion dans le quotidien torontois The Globe and Mail.

 À propos du Prix Pionnier international 2018 de Catalyst Canada

  • On désigne souvent Stacey Allaster comme étant l’une des personnes les plus influentes du monde du tennis professionnel. Elle est également une défenseure indéfectible de l’égalité des sexes et de l’inclusion. Sous son leadership et pendant le cours de son ancien mandat à titre de présidente et chef de la direction de la Women’s Tennis Association, Stacey a été aux rênes d’une croissance importante dans le sport, elle a joué un rôle clé dans l’augmentation des prix en argent aux femmes et a instauré la parité salariale lors de tournois internationaux tels Wimbledon. Rolland Garros, Indian Wells, Miami, Madrid, Beijing et des finales annuelles de la Women’s Tennis Association. Elle est actuellement chef de la direction, Tennis professionnel, de la United States Tennis Association, où elle continue d’offrir son leadership aux instances dirigeantes de ce sport, aux États-Unis. Stacey est une véritable pionnière et sert de modèle aux femmes à l’échelle de la planète.

Le dîner des Prix honorifiques 2018 de Catalyst Canada suivra la conférence des Prix honorifiques 2018 de Catalyst Canada, une opportunité unique et dynamique pour les leaders du milieu des affaires de l’ensemble du Canada de discuter des meilleures pratiques en matière d’initiatives de leadership inclusif, et de découvrir des stratégies qui contribuent à promouvoir un changement durable dans le milieu des affaires au Canada. 

###

À propos de Catalyst

Catalyst est un organisme sans but lucratif qui travaille de concert avec certains des PDG et des plus importantes entreprises de grande envergure pour bâtir des milieux de travail inclusifs dans lesquels les femmes peuvent prendre la place qui leur revient. Fondé en 1962, Catalyst provoque le changement au moyen d’une recherche pionnière, d’outils pratiques, et de solutions éprouvées qui accélèrent l’avancement des femmes vers le leadership – parce que le progrès des femmes est un progrès pour tous et toutes. 

En anglais.